Mathilde Clout

Designer produit Française

" Le designer doit agir sur le territoire"

rencontré le 18/01/2018

QUI EST-ELLE ?

Mathilde Clout est une designer éco-responsable. Elle s'est formée au design produit au lycée Rive gauche de Toulouse. Puis elle a intégré le DSAA design global éco-responsable à la Souterraine. Une formation qui lui a permis de développer une approche sensible et engagée du design.

Après l'obtention de son diplôme Mathilde a rejoint le JuteLab à Concarneau pour un service civique. Ses missions furent variées, elle a particulièrement apprécié le travail de sensibilisation du matériaux Jute ( qui peut par exemple remplacer la fibre de verre). Effectivement depuis quelques années un vérritable travail de communication est mit en place sur les low-tech.

Mathilde a aussi lors de cette expérience apprécié le travail dans une équipe pluridisciplinaire où le partage et l'intelligence collective nourrissent la pratique de chacun.

Mathilde est une créatrice aux multiples talents, elle se passionne pour la photographie. Elle aime le contact humain et l'aspect social de son métier. Mais la designer est aussi fascinée par la matière, elle aime explorer, toucher, et fabriquer de nouveaux matériaux.

 

QUELQUES PROJETS

Elle a notamment pour son projet de diplôme travaillé sur la laine. Ce projet réunit plusieurs convictions de la créatrice, lui permettant de travailler avec des producteurs locaux tout en proposant une nouvelle approche matière. Le projet de Mathilde montre sous un nouveau jour la laine, en cassant les stéréotypes de ce matériau. En effet la laine a une image uniquement textile et assez desuète auprès du grand public.

Mathilde a pour ce projet fait des recherches de terrain, retournant au plus près des origines du matériau, elle partit à la rencontre  d'agriculteurs. Elle a alors abordé la matière laine non pas comme un textile mais comme un agromatériau.

La laine a beaucoup de potentiel car il s’agit d'un matériau naturel, biodégradable, isolant...  et dans son projet elle a cherché à montrer les nouvelles utilisations possibles. Mathilde a mené une démarche globale avec transfert technologique, proposition de nouveau objet, travail sur l'esthétisme de la matière. Ses recherches ont permis de proposer des utilisations concrètes de ses expérimentations, comme des godets ou encore des isolants de clôture...

 © Laure Fernandez

1/6

Durant ses études Mathilde a pris plaisir à découvrir et faire des projets pour le monde agricole.

L’un des projets marquant de Mathilde fut l’organisation avec d’autres étudiants designers, de la fête des 40 ans de  ‘’ La Cuma’’. La Cuma est une coopérative agricole, son but est de permettre aux agriculteurs d’investir dans du matériel plus onéreux et de favoriser l’entraide. Ainsi l’état d’esprit et la dynamique de ce lieu a beaucoup inspiré la créatrice. Son équipe a alors mis en place une scénographie originale, mettant en scène les imposantes machines agricoles, comme ‘’œuvres’’ centrales de l’événement. Ce projet a aussi était l’occasion de tisser des liens avec les agriculteurs, et de découvrir leurs difficultés quotidiennes.

 

Ainsi ces expériences avant tout humaines, ont permis à Mathilde de définir le type de design qu’elle souhaitait  incarner. Un design de solutions, un design de terroir, dont les motivations sont d’améliorer le quotidien des personnes.

Plus d’info sur : http://cmathilde.fr/

POUR ALLER PLUS LOIN

PORTRAIT
Mylène Bertrand
Designer
PORTRAIT
PORTRAIT
Claire Fauchille
design santé
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube
  • LinkedIn Social Icône

©2018 by Design makes sense