elodie chatreaux

rencontré le XX/01/2019

Designer  mention espace Française

" Le design pour moi c'est répondre à des besoins, répondre à une nécesité "

 © L. Mauillon

QUI EST-ELLE ?

Elodie Chatreaux est une designer d’espace éco-responsable. Diplômée d’un BTS en design d’espace elle souhaite approfondir son rapport aux usagers ,elle intégre alors le DSAA design global à la Souterraine dans le lycée Raymond Loewy. Pour Elodie le design est un outil de sociabilité, car elle met l’homme au centre de tous ses projets.

 

Après son diplôme elle rejoint pendant plusieurs mois un collectif d’architectes à Nantes. Ce collectif, FIL, se spécialise dans la conception participative. L’une des principales mission d’Elodie est la création d’outils d'implication/participation pour les bénévoles. Mais le design d’espace pur lui manque de plus en plus. C’est pourquoi, elle choisit de retourner à Paris, pour intégrer la cellule programmation du chantier de réhabilitation de la Maison de la Radio. Ce poste lui permet alors de se rapprocher de son métier de prédilection et d’avoir une pratique où l’usager est au centre des réflexions.

QUELQUES PROJET 

Lors de ses études Elodie a souvent puisé son inspiration dans l’actualité. Effectivement, appréciant toujours s'informer au mieux, elle aime créer pour répondre à des problématiques contemporaines.  

C'est en mêlant cette conviction et sa curiosité pour l'adaptabilité de l'espace qu'elle choisit d’écrire son mémoire, Mu- l'espace en mouvance. Ses écrits sont nés de la situation alarmante du mal logement en France, comme l’illustraient la "Jungle de Calais", Les Enfants du Canal, ou encore aujourd’hui les bidonvilles en bord du périphérique parisien… Le logement digne et appropriable apparaît indispensable, écouter Elodie c’est prendre conscience que le logement est le pilier d’une vie. Ainsi dans son mémoire la designer se questionne sur plusieurs thématiques et notamment celle de   la décence et l’espace d’urgence, -comment l’intégrer dans le tissu urbain déjà surchargé -  sur les mélanges de cultures - comment amener les différentes populations à se rencontrer - les limites du communautarisme… Un ouvrage qui tire la sonnette d’alarme mais qui apporte aussi de nouvelles perspectives. 

 © Elodie Chatreaux

C’est ainsi  que suite à la grande vague de populations réfugiées en 2016, son projet de diplôme :‘’Le logement mouvant, nouvel accueil pour les réfugiés", casse les codes de l’habitat d’urgence traditionnel. Dans ce projet elle propose plus que le minimum vital mais un logement solidaire et bienveillant. S’appuyant sur l’aspect résilient qu’incarne ce nouveau lieu, Elodie met l’accent sur l’aspect communautaire et l’inclusion avec les populations locales. Elle n’imagine pas uniquement l’habitat mais aussi tout le contexte qui l’entoure. La designer conçoit des lieux partagés propices à la rencontre, tel qu’un potager ou un compost, elle travaille également sur les flux à l'échelle du site et du quartier. Quant aux espaces privés, ce sont des préfabriqués modulables qui sont proposés, pour permettre à chacun de s’approprier les lieux, en fonction de ses envies, sa situation et sa culture.

 

Cette démarche globale, de recherche,  de proposition a permis à Elodie de développer un travail profondément humaniste, porteur d’espoir.

Cela vous a donné envie d’en apprendre un peu plus ?

Plus d’info disponible sur : https://elodiechatreaux.wixsite.com/portfolio

POUR ALLER PLUS LOIN

PORTRAIT
Caroline Grelier
 Designer 
PORTRAIT
Agathe Chiron
Designer 
Agathe Chiron
Designer 
PORTRAIT
Isabelle Daëron
Designer 
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube
  • LinkedIn Social Icône

©2018 by Design makes sense