Claire Vimont

rencontré le 05/02/2020

Designer graphique et illustratrice 

"  Ce que je souhaite, c'est utilise mes compétences pour faire le bien !  "

Son parcours :

 

Claire Vimont est une designer graphique et Illustratrice engagée et féministe.

 

Claire ne s’était pas prédestinée à devenir designer, bien qu’intéressée par les arts créatifs et le dessin, c’est sa passion pour les sciences, la chimie et la biologie qui l’a poussée à passer un BAC S

Même si Claire était une bonne élève, elle ne se sentait pas vraiment à sa place, elle s’est ennuyée un peu pendant ses années lycée. C’est par hasard, lors d’un salon étudiant qu'elle découvre l’école où elle restera 5 ans : ECV (Ecole de Communication Visuelle) de Nantes. L’aspect créatif mais aussi très sérieux de cette école professionnalisante la pousse à tenter sa chance. 

Elle rejoint l’école pour une première année type “MANAA” (mise à niveau en art appliqué), sans grande conviction, car elle était persuadée que son niveau de dessin ne lui permettrait pas de poursuivre le cursus. Mais finalement elle y restera et s’y épanouira jusqu'à obtention de son master.

 

Elle gardera un profond attachement à la science, et y consacre son sujet de mémoire. Elle a travaillé sur l'illustration scientifique à travers le temps, et sur les modes de représentation.  


 

Un déclic ? 

 

Durant ses études, elle fonde avec d’autres étudiantes de son école un collectif de réflexion sur  le métier de graphiste et l’impact de la communication visuelle. Effectivement, elles regrettent que leurs professeurs ne les aient pas plus sensibilisées au pouvoir des images qu’elles produisent (qui une fois dans le monde du travail, seront placardées dans les rues, diffusées à la télévision, sur internet). Elles ont organisé des conférences, des sessions débats, elles se sont questionnées sur la manière de représenter les femmes, les personnes Queer, les personnes handicapées…

Elles organiseront même un workshop, où elles ont produit un jeu de cartes sur les femmes dans le design graphique. 

Leurs réunions ont éveillé Claire à des sujets nouveaux et surtout au féminisme. Un vrai déclic s'est produit chez la designer, allant au-delà de ses productions graphiques, mais aussi dans sa vie personnelle et sa vision de la société. Elle s’est retrouvée face à de nouvelles problématiques et enjeux, dont elle n’avait pas conscience.

C’est ainsi qu’elle choisit de faire un projet fort en sens et nécessaire pour clôturer son diplôme : Sexploration. Des mallettes pédagogiques sur la sexualité.

Sexploration le projet de diplôme

 

Le projet voit le jour à la suite d’une conférence sur le clitoris, qui pousse Claire à se questionner sur l'éducation sexuelle. Elle fait rapidement le tour : quasiment inexistante à l’école et à la maison, elle a deux livres “Le guide du zizi sexuel de Titeuf” ouvrage très hétéronormé, et le dico des filles, un livre qui a posteriori est clairement homophobe et sexiste. 

Elle s’est aussi rendue dans différentes associations et centres de ressources pour voir les documentations qui étaient à leur disposition. Elle a trouvé de nombreuses brochures et mallettes, mais assez datées, (dans le graphisme et aussi pour certaines informations), elle remarque aussi que l’éducation sexuelle y  est anxiogène, présentant les maladies, les grossesses non désirées, les règles douloureuses… Et aborde très rarement les aspects positifs de la sexualité. 

Ces constatations ont convaincu Claire de la nécessité de créer des nouveaux supports, plus attractifs, avec des informations actualisées, du contenu pédagogique inclusif qui montre une diversité de corps et de sexualité.

 

Elle conçoit deux grosses mallettes à destination d’associations pour leur interventions sur l’éducation sexuelle, l’une sur le corps ( l’anatomie, la contraception, les règles etc…) et une seconde sur l’humain (les sentiments, l’orientation, l’identité).

Claire a créé du contenu varié pour l'intérieur des mallettes, jeu de cartes, posters, éléments en 3D. Dans son graphisme elle a été attentive à casser les codes de l'illustration de manuel de SVT,’’ et de proposer des visuels plus vivants et organiques. 

La force de ce projet, fut son aspect très complet et pédagogique, mais surtout le fait qu’il comble un réel manque. C’est certainement pour ces raisons que Claire a obtenu la note 20/20 pour ce projet ! 

 

Petite anecdote : lorsqu’elle a présenté Sexploration lors d'un événement organisé pour les jeunes, Claire a questionné les jeunes sur le modèle 3D du Clitoris présent dans sa mallette. Une jeune fille lui a répondu "c’est un os de poulet non ? ”

Sexploration l’édition 

 

Quelques mois plus tard, et suite à l'enthousiasme provoqué par son projet de diplôme Claire, se met en tête de trouver une éditrice pour partager sexploration au plus grand nombre. 

C’est ainsi qu’en octobre 2019, elle lance un Ulule en partenariat avec les jeux Topla.

De ses mallettes, elle extrait 5 jeux, plus adaptés au format librairie :

 

- C’est pas tabou 

- Le jeu des privilèges

- Le vrai ou faux des IST

- Le nuancier contraceptif

- Le jeu de rôle du consentement

 

Tous les jeux sont expliqués et disponibles sur www.playtopla.com/collections/sexploration

 

Claire a fait valider son contenu, par des professionnels de santé et le planning familial. Elle a aussi ré-adapté le contenu pour pouvoir être tout aussi pédagogique même lorsque l’adolescent joue tout seul, avec par exemple des lexiques intégrés etc.

 

Cependant, bien que ce soit un jeu pédagogique, qu’il soit pensé pour des adolescents, il peut s'adresser à toutes les générations. Claire nous a confié avoir joué à “C’est pas tabou” avec sa grand-mère, pendant le repas de noël !


 

Aujourd’hui

 

En parallèle du développement de Sexploration, Claire a travaillé en tant que bénévole dans des associations comme SISAnimation. 

Aujourd’hui elle est auto-entrepreneure, et continue à travailler pour des acteurs de l’éducation sexuelle, elle développe actuellement un jeu de carte avec SIDA info service. Elle cherche en parallèle d’autres missions, espérant continuer à travailler pour des associations qui défendent des causes qui lui sont chères .

 

Bien que, parfois, Claire se laisse envahir par le syndrome de l’imposteur, se questionnant sur sa légitimité d'aborder le sujet de la sexualité elle qui n’a pas fait d’études spécialisées  dans ce domaine. La nécessité de sexploration est indéniable ! Ainsi, ses convictions féministes et l’impact positif de ses productions lui donne confiance pour continuer à travailler sur ces sujets d'intérêt public ! 

 

Merci à Claire pour son témoignage sincère, rendez-vous sur son site et ses réseaux sociaux pour suivre la suite de ses aventures ! 

Plus d'information sur Claire rendez-vous sur son site : https://clairevimont.com/

ou ses réseaux sociaux : https://www.instagram.com/claire_vimont/?hl=fr

POUR ALLER PLUS LOIN

PORTRAIT
Chloé Vermeulin
Designer Terrain
Fanny Prudhomme
 Designer 
PORTRAIT
PORTRAIT
Las Hormigas
Artisanes
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube
  • LinkedIn Social Icône

©2018 by Design makes sense