AMANDINE antunez

rencontré le 1/02/2020

Designer texture

" Il s’agit davantage d’une expérience sensorielle de la matière plus qu’un cours. "

© Cyril Garrabos

Son parcours :

 

Amandine Antunez débute son parcours par un BTS en commerce international, un secteur éloigné de sa pratique actuelle, mais qui lui a permis de voyager.

Après 10 ans de carrière dans le commerce, Amandine prend la décision de s’engager dans un métier manuel, d’avantage artistique. Elle rejoint l’école de l’art et de la matière à Albi. Elle y suivra la formation de “Designer texture” en 3 ans, lui permettant de découvrir et de s’initier à différents savoir-faire et matériaux liés au bâti (la terre, la chaux, le plâtre, le ciment…). Cette formation fut un vrai déclic pour Amandine, lui permettant même de découvrir un véritable goût pour l’expérimentation.

.

Toucher la matière, oser expérimenter, a été très fort pour Amandine. Elle a appris autant sur elle même qu’elle a porté une attention particulière à la matière.

Le Stuc marbre

 

Lors de l’un des workshops thématiques d'initiation de sa formation, Amandine découvre le Stuc marbre. Malgré un intérêt croissant pour de nombreuses techniques, elle se passionne pour cette pratique méconnue :

Apparu au XVIIe siècle, principalement pour des applications dans des églises, des palais et des châteaux, le Stuc marbre s’est progressivement effacé des pratiques décoratives, ne laissant derrière lui que de rares écrits et une certaine méconnaissance du matériaux. Hors, c’est une technique unique qui a failli disparaître dans les années 80 alors qu’ il n’y avait plus qu’un seul maître stucateur  pour transmettre ce savoir.

L’histoire du stuc touche et motive certainement Amandine à partager cela.

Mais le Stuc marbre qu’est que c’est ?

 

Comme Amandine l’explique sur son site : “Le stuc marbre est le résultat d’une technique qui met en œuvre un mélange de plâtre, de pigments, de colle naturelle et de chaux en pâte.”

La matière peut être moulée ou appliquée pour recouvrir des surfaces.

 

Le Stuc est une pratique artisanale éthique. Effectivement, le Stuc marbre peut restaurer et remplacer des marbres rares, qui sont des ressources limitées et qui, pour être extraite, détruisent les paysages montagneux. Dans sa pratique, Amandine prend soin de produire un minimum de déchets, et réutilise ses chutes pour en faire des terrazzo.

Ce qu’Amandine préfère c’est l’expérimentation du Stuc, se laisser surprendre, tester, écouter ses émotions lors de ses productions, mais aujourd’hui ce qu’elle souhaite par-dessus tout c’est partager ce qui l’anime, la découverte d’une matière.

 © Valerie Kramis

1/5

L’association AM (Art et Matière) :

 

C’est ainsi que depuis maintenant quelques mois, Amandine a créé l’association AM. L’enjeu est de créer des moments partagés autour du travail de la matière, pour rendre accessible des techniques et permettre aux publics qui n’en n’auraient pas eu l'occasion de créer avec leurs mains.

 

L’association a deux missions :

- La médiation artistique : Pour sensibiliser aux pratiques artisanales et artistiques. Ces ateliers de médiation ont la spécificité d’être construit autour des sens, du partage, et du savoir-faire-ensemble.

 

- L’animation d’atelier manuel collectif : L’objectif est de faire découvrir et tester différentes techniques, mais aussi que ces ateliers donnent naissance à des œuvres collectives.

 

Le stuc marbre est une technique qui nécessite beaucoup de temps, ainsi le format des workshops sont pensés pour qu’une pièce puisse passer de main en main. Chaque participant interviendra à des étapes différentes jusqu'à finaliser une pièce. L’idée est de produire des petits modules, qui viendront s’agencer les uns avec les autres, jusqu'à créer une composition unique qui sera le fruit d’un travail commun.

Amandine prend plaisir à animer ces rencontres, les participants sont souvent surpris, et intrigués par ce matériau qui ressemble au marbre y compris au toucher, mais qui est malléable au moment de la confection.

 

Au sujet de ses ateliers Stuc marbre, Amandine insiste sur le fait qu’il s’agit davantage d’une expérience sensorielle de la matière plus qu’un cours. Il est question de faire découvrir, comprendre, et imaginer des multiples devenir du stuc marbre. Faire connaître et donner envie de travailler avec cette matière.   Contribuer à sa diffusion, permettrait d’offrir de nouvelles opportunités aux artisans stucateurs, qui ont déjà des difficultés à vivre de leur activité!

 

Ses autres activités :

 

En parallèle de ses activités au sein de l’association AM, Amandine développe sa pratique de différentes matières. Elle développe aussi le côté agence de son atelier, et lorsqu'elle reçoit des demandes, elle propose de les intégrer dans un processus créatif et participatif avec son client.

Elle commence aussi à mettre en place des partenariats avec des architectes ou designers, afin de leur offrir la possibilité d’intégrer le Stuc dans leur projet.

 

Pour résumer, ce qui est important dans la pratique d'Amandine, c’est le sens dans tous les sens du terme : Être à l'écoute de ses sens en travaillant la matière et que cette pratique fasse sens avec, l’histoire du matériau, les personnes,  la nature, le paysage, le lieu, le vivant…

 

Amandine est une créatrice sensible qui met le partage au cœur de sa pratique. N’hésitez pas à la contacter, si vous souhaitez en savoir plus sur le Stuc marbre ou sur son travail en général !

Plus d'information sur : https://www.aamatiere.com/contact

POUR ALLER PLUS LOIN

PORTRAIT
Caroline Grellier
Designer
PORTRAIT
PORTRAIT
Las Hormigas
Artisanes
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube
  • LinkedIn Social Icône

©2018 by Design makes sense