AISSATOU DIONE

rencontré le 29/08/2019

UX researcher  Sénégalaise

" J'ai envie de réunir le UX design et le monde de la santé"

 © YUX

QUI-EST-ELLE ?

Aissatou est une designer pas comme les autres. Elle a démarré son parcours professionnel en tant que sage-femme après des études de médecine. 
Elle décide finalement assez rapidement d’arrêter sa carrière après des expériences compliquées au sein d’hôpitaux privés et publics. Pour la jeune femme, le plus important et de mettre les patients et leurs bien-être au centre de son métier, prenant en compte leurs émotions, pourtant elle se retrouve dans un univers médical où l'humain disparaît au dépend d'une pratique presque mécanique

Elle se lance en tant qu'entrepreneure. Elle  fabrique ses propres produits cosmétiques à base d’ingrédients naturels et les commercialise. L’objectif de son projet était d'allier les savoirs faire cosmétiques générationnel (astuces et recettes transmises de mère en fille), à ses connaissances acquises lors de ses études de médecine sur les biens faits de certains ingrédients sur le corps. 
Par ce projet elle souhaitait promouvoir et encourager la consommation de produits naturels, en s'opposant aux nombreux produits chimiques qui dépigmentent la peau. 

Alors quelle mène cette nouvelle activité , elle découvre par hasard l'entreprise YUX et donc le UX design. Elle est attirée par cette nouvelle pratique, ayant pour fondement de mettre l'usager au centre. 
Elle rejoint d'abord l'entreprise pour une formation puis d'un stage, et cela fait 2 ans, qu'elle y travaille et s’y épanouit

 

Sa pratique en tant que UX rechercheur

Le UX design a permis à Aissatou de pratiquer un métier qui répond à ses aspirations, mettre l'humain au centre, et faire ce qu'elle aime le plus discuter échanger, rencontrer de nouvelles personnes

Ux researcher, c'est un métier de terrain, Aissatou passe beaucoup de temps à échanger avec des gens. Elle aime les écouter pour comprendre leurs points de vue, leurs challenges quotidiens, et leurs besoins. L’empathie est au cœur de sa pratique, lui permettant alors d'envisager l'impact que peut avoir un produit/ service sur les futurs usagers. 
Sur un seul projet, des étapes très différentes sont mises en place : entretiens individuels, focus groupe, atelier créativité, test utilisateur, prototypage… Permettant à Aïssatou de relever chaque jour de nouveaux challenges.
 

 © YUX

Avec l'équipe de recherche, elle participe à différents types de projets, pour des clients ainsi que des projets internes sur des sujets validés lors de team bulding. Ces dernières années, les recherches internes étaient sur l’environnement, les groupements de femmes et la gamification. Ces projets, menés de manière autonome par l'équipe, leur permettent de pousser leurs recherches au maximum, et de les diffuser librement. Pour Aïssatou, la culture du partage est primordiale. Partager ses recherches, en particulier quand il s'agit de sujet d’intérêt public, peut permettre à d'autres de s'en saisir et donc d'avoir un impact plus grand


Un projet ?


L'un des projets qui a le plus touché Aïssatou, c'est un projet de recherche commandé par ''Imagination Afrika''. Le sujet était d'étudier les questions de mobilité et l'espace public sous le prisme des enfants de 0 à 3 ans, cela dans trois quartiers de Dakar.

Cette mission a été source de prise de conscience pour Aissatou, car l'une des conclusions de leurs recherches, c'est que l’enfant jusqu'à ses trois ans n'est pas considéré comme un individu à part entière, il est perçu comme un prolongement de sa mère. Ainsi, les enfants n'ont pas de moments ou d'espaces qui leur sont dédiés, pour s'épanouir pour jouer, se déplacer, apprendre. 

La recherche à été poussé jusqu'à proposer des pistes de solutions, comme des espaces sécurisés dans les transports en commun, avec des éléments stimulants (visuel ou de préhension).

 

Bilan : UX et santé 

Pour Aissatou, lorsqu'elle était sage femme elle faisait déjà du UX design sans le savoir, effectivement, elle procurait ses soins,  toujours après avoir échanger avec ses patientes, les écouter, les comprendre, se mettre à leur place, pour les aides au mieux. 
A l'avenir, ce qu'elle souhaite faire, c'est réunir le UX design et santé. À ses yeux, il est indispensable de repenser le système de santé, remettre le patient au centre, et prendre en compte l'aspect émotionnel de la pratique médicale. Le UX design pourrait permettre de repenser le rapport patient / soignant.
Elle aimerait particulièrement se focaliser sur la santé sexuelle des femmes, qui sont victimes de beaucoup de tabous et de restrictions. 

Suivez son travail sur : https://yux.design/

POUR ALLER PLUS LOIN

PORTRAIT
Caroline Grelier
 Designer 
PORTRAIT
Geoffrey
Dorne
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube
  • LinkedIn Social Icône

©2018 by Design makes sense